The Reproductive Behaviour of the Bronze Mannikin, Lonchura cucullata

Publication Type:Journal Article
Year of Publication:1957
Authors:Morris, D
Journal:Behaviour
Volume:11
Issue:2/3
Date Published:1957
ISBN Number:00057959
Keywords:Estrildidae, Lonchura, Lonchura cucullata
Abstract:The various phases of the reproductive behaviour of the Bronze Mannikin are described in detail and discussed. This species possesses rather specialised fighting patterns which are different from those of the other Estrildine Finches. In an all-out attack it charges in a frontal-horizontal posture like other species, but in an equally matched bout, the contestants do not adopt the typical sleeked vertical postures of most species, but instead crouch in latero-horizontal postures. When fighting in this position, the far wing is spread and raised vertically both as a balancing device and also as a display. Nesting behaviour is described and the differences between breeding and sleeping nests are discussed. The process of pair-formation is mentioned and it is pointed out that in communal species such as the present one, this is in many respects a negative process; i.e. the narrowing down of social responses from all, to one particular member of the colony. When a male and female are paired, they begin to construct a nest together and a special ceremony takes place repeatedly in the nest cavity. This has evolved from simple nesting patterns, but is now sexual in character and may lead to copulations inside the nest. The typical precopulatory patterns are analysed in detail and it is shown that they contain a number of the ritualised components of the nest ceremony. The latter therefore provides a valuable derivational clue, linking nesting proper with pre-copulatory displays. Other aspects of the male courtship, such as the dancing movements of inverted curtseying and pivoting, can be derived from intention movements of fleeing and mating. The way in which these and certain other components of the courtship combine in different ways, differs from species to species amongst the Estrildines. Several displacement activities occur during the courtship periods of the present species. The most striking of these is displacement preening and some quantitative data are given on its frequency. The Bronze Mannikin shows displacement preening at just those times when most other Estrildines show displacement beak-wiping. Using the Bicheno Finch for comparison, this difference is measured here, but the reason for it is not clear. The reproductive arousal of a colony is discussed. A small artificial colony was constructed in the laboratory by adding new birds to a group one by one over a period of weeks. Each new arrival caused a disruption in the behaviour of the group. Typically these upheavals took the form of a sudden outburst of sex and aggression not only towards the newcomer, but also amongst the old members of the group. Such arousal effects would presumably be common in a natural colony where there would be constant minor disturbances of a similar kind. Finally, parental behaviour is briefly mentioned. /// Les diverses phases du comportement sexuel du Lonchura cucullata sont décrites en détail et discutées. Cette espèce possède des façons particulières de combat, qui diffèrent de celles employées par les autres Estrildinae. En attaquant de toutes ses forces, L. cucullata s'élance vers son adversaire dans une attitude frontale et horizontale comme le font les autres espèces de ce groupe; seulement, dans une bataille égale, les belligérants n'adoptent pas l'attitude verticale aux plumes lisses qu'affectent la plupart des espèces, mais ils rampent dans une attitude latéralo-horizontale. Quand ils se battent dans cette position, l'aile la plus éloignée est soulevée verticalement, utilisée au même temps comme un balancier et aussi comme un moyen de parade. Le comportement au nid est décrit et les différences entre le nid pour la reproduction et le nid pour dormir sont discutées. Le mode de rapport entre un couple est rélaté et il est établi, que dans une espèce commune comme L. cucullata, à beaucoup d'égards c'est un mode négatif; par exemple, des réponses sociales sont retirées du groupe et attribuées spécifiquement à un seul individu de la colonie. Lorsque un mâle et une femelle sont appariés, ils commencent tous les deux à construire un nid, et une cérémonie particulière a lieu à plusieurs reprises à l'intérieur du nid. Cette cérémonie s'est développée à partir de simples façons de nicher, mais maintenant elle possède un caractère sexuel et peut conduire à un accouplement dans le nid même. Les façons caractéristiques d'agir avant l'accouplement sont analysées et se sont montrées contenir un nombre de constituants ritualisés de la cérémonie au nid. C'est pour cette raison que ceux-ci donnent une indication importante sur les liens qui unissent la vraie nidification avec la parade nuptiale. Divers autres aspects du comportement sexuel du mâle tels que les mouvements de danse qui sont composés de révérences "inversées et volte-face" pouvent dériver des mouvements de fuite et d'accouplement. La forme dans laquelle ceux-ci et certaines autres constituants du comportements nuptial se combinent de façons diverses diffère d'une espèce à une autre parmi les Etrildinae. Quelques activités de substitution se produisent pendant les périodes nuptiales dans l'espèce L. cucullata. La plus frappante de ces activités de substitution se manifeste sous la forme de mouvements de nettoiement des plumes Des données quantitatives sont fournies relativement à sa fréquence. Cette espèce exécute les activités de substitution décrites ci-dessus à un moment où la plupart des Estrildinae montrent une activité de substitution qui consiste en coups de bec. Dans une comparaison avec le Poephila bichenovi, cette différence est évaluée, mais non expliquée. L'excitation sexuelle d'une colonie est discutée. Une petite colonie est constituée au laboratoire en ajoutant de nouveaux oiseaux au groupe, l'un après l'autre pendant une période de quelques semaines. Chaque nouvelle arrivée a causé une rupture dans le comportement des membres du groupe. D'ordinaire ces renversements prenaient la forme d'une soudaine explosion de sexualité et de combat, qui n'est pas dirigé exclusivement vers le nouveau venu, mais aussi s'élevaient entre les individus déjà établis. Probablement de telles excitations sont fréquentes dans une colonie naturelle, et il y a de constants petits désordres d'un caractère semblable. Enfin, le comportement parental est brièvement relaté.
URL:http://www.jstor.org/stable/4532873
Short Title:Behaviour
Scratchpads developed and conceived by (alphabetical): Ed Baker, Katherine Bouton Alice Heaton Dimitris Koureas, Laurence Livermore, Dave Roberts, Simon Rycroft, Ben Scott, Vince Smith